Vous souhaitez nous joindre ? Appelez Clémentine au 03 20 39 01 32

Influence commerciale : une feuille de route…

Posted On 05/04/2023

Comment responsabiliser l’influence ?

Depuis quelques années, une nouvelle sorte de publicité émerge : des personnalités médiatiques sont contactées et rémunérées par des marques pour faire personnellement la promotion de leurs produits sur les réseaux sociaux.

Le milieu de l’influence est né de cette pratique et s’est fortement développé, au point que pour certains, l’influence est devenue une activité à part entière.

Cependant, cette activité non régulée n’a pas tardé à connaitre ses dérives et excès. Entre produits cosmétiques ou « médicaux » aux fausses promesses, ou encore produits financiers à hauts risques, nombre de consommateurs se sont retrouvés lésés après avoir fait confiance aux influenceurs.

Une situation que les pouvoirs publics, de leur propre aveu, ont ignoré trop longtemps. Mais depuis quelques mois, le Gouvernement a décidé de poser un cadre adapté pour ce secteur d’activité.

C’est pourquoi d’importantes consultations ont été menées auprès des influenceurs et du grand public pour mieux comprendre le secteur.

Le Gouvernement publie donc un dossier de presse dans lequel il tire les conclusions de ces consultations et annonce ses intentions pour réguler l’activité.

Parmi les mesures phares, sont annoncées :

  • la reconnaissance légale de l’activité ;
  • l’application des règles relatives à la publicité ;
  • la protection des influenceurs mineurs ;
  • la mise en place d’une « brigade de l’influence commerciale » ;
  • l’obligation pour les influenceurs d’être transparents sur la modification de leur image lors de promotions publicitaires ;
  • la publication d’un guide des bonnes pratiques pour les influenceurs.

Influence commerciale : une feuille de route… – © Copyright WebLex

Written by

Related Posts

Octroi de mer : assembler, c’est produire ?

Octroi de mer : assembler, c’est produire ?

L’octroi de mer est un impôt spécifique à l’outre-mer. Il s’applique, notamment, sur les livraisons de biens faites à titre onéreux par des personnes exerçant une activité de production. Mais encore faut-il s’entendre sur la notion de « production », ce qui n’est pas le cas d’une entreprise et de l’administration… Qu’en pense le juge ?

Audit énergétique : nouvelles règles

Audit énergétique : nouvelles règles

Depuis le 1er avril 2023, l’audit énergétique est obligatoire lors des ventes immobilières des biens d’habitation les plus énergivores. Cet audit doit permettre de proposer des travaux d’amélioration pour ces biens. Un an plus tard, les règles de cet audit viennent d’évoluer…

0 commentaires