Vous souhaitez nous joindre ? Appelez Clémentine au 03 20 39 01 32

Evènements musicaux : des outils pour mesurer l’empreinte carbone des spectacles

Posted On 13/07/2022

2 nouveaux projets innovants

Afin d’encourager l’innovation dans le secteur de la culture, le Gouvernement a lancé, depuis 2012, l’appel à projets « Services numériques innovants » qui est un dispositif permettant de financer et de soutenir de nouvelles solutions numériques innovantes.

Cette année, ce dispositif a récompensé « So Watt ?! » et l’association BMA, 2 initiatives ayant vocation à mesurer l’empreinte carbone des évènements musicaux.

Le dispositif « So Watt ?! », projet de simulateur destiné aux professionnels leur permettant de jauger de la production énergétique de leurs spectacles, a l’avantage de pouvoir être utilisé par les acteurs du secteur de l’évènementiel et permettra au public de pouvoir s’informer sur son impact carbone.

Le projet de BMA, quant à lui, voit plus large et vise plus globalement le développement durable qui s’articulerait autour de 3 axes :

  • environnemental ;
  • social ;
  • territorial.

Le but est de créer un outil permettant un calcul automatisé des évènements culturels, en prenant en compte ces 3 axes. La forme de cet outil reste encore à définir, mais pourrait correspondre à une combinaison entre un logiciel, une application et un site internet.

Source : Actualité du ministère de la Culture, du 29 juin 2022

Evènements musicaux : c’est trop de la watt ? © Copyright WebLex – 2022

Written by DHONDTWEB

Related Posts

Bricolage et jardinage : la DGCCRF enquête chez les loueurs de matériel

Bricolage et jardinage : la DGCCRF enquête chez les loueurs de matériel

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) est amenée à enquêter régulièrement dans plusieurs secteurs d’activités précis, afin de vérifier les pratiques des professionnels. C’est au tour des loueurs de matériel de bricolage et jardinage… Quelles sont ses conclusions ?

Achat-revente de terrains : la TVA sur la marge, ce n’est pas automatique !

Achat-revente de terrains : la TVA sur la marge, ce n’est pas automatique !

Un marchand de biens achète des terrains qu’il revend en tant que « terrains à bâtir » après une division parcellaire et, pour le calcul de la TVA dont il doit s’acquitter, décide de faire application du régime spécifique de TVA sur la marge… Ce que remet en cause l’administration fiscale. Pour quel motif ?

0 commentaires